Heureux de poursuivre les formidables collaborations entamées avec le précédent album, Hugo Lapointe s’attelait à la création d’un quatrième disque. Il s’alliait de nouveau à ses précieux collaborateurs, dont les deux « redoutables » coréalisateurs Claude Pineault et Jeff Grenier. Avec fierté et fébrilité, il présente aujourd’hui La Suite.

Si l’on devait définir en quelques mots la signature artistique d’Hugo Lapointe, sans hésitation on soulignerait la diversité des styles qu’il privilégie. Variété tant musicale que des propos. L’amour et la famille demeurant ses sujets de prédilection, s’ajoutent ici l’espoir et la compassion, l’environnement et la critique sociale. Il réussit, une fois encore, à concocter un album beau et généreux dont il est très fier.

Aussi, l’auteur-compositeur-interprète – qui signe le tout premier extrait de l’album, la chanson Je le veux – sait bien s’entourer! Des artistes de grands talents et de tous horizons lui ont offert plusieurs chansons inédites : MARYSE LETARTE (Soleil couchant, Mon grand air, Valse d’ici), TÉREZ MONTCALM (Complice, Inconsolable), ALEXANDRE BELLIARD (Cité américaine), BORI (Te retrouver) et ALEXANDRE POULIN (L’incendie). De plus, il retrouve ses deux complices, DANIEL BOUCHER (Tu l’sais même pas) et JAMIL (Moi j’suis qui). Hugo donne à chacun d’eux un grand coup de chapeau; il les remercie pour leur générosité sans borne, ayant su traduire avec tant de justesse et de sensibilité ses plus profondes pensées.

Et comme si ça ne suffisait pas… Encore faut-il mentionner les invités et les musiciens venus prêter leur brio au projet en studio. Nommons la collaboration spéciale de la populaire formation THE LOST FINGERS, de LUC BOURGEOIS – un des talentueux et fougueux « pirates » de Bodh’aktan – à la cornemuse ainsi que de l’inimitable DANIEL BOUCHER! Aussi, ANDY KING à la trompette et au flugelhorn, CHRISTIAN PÉLOQUIN aux guitares électriques et à la slide guitar, SYLVAIN QUESNEL à la lapsteel guitar et le grand ALAIN QUIRION aux batteries, aux percussions et au xylophone participent à l’album. S’ajoutent à cette impressionnante brochette, ses collaborateurs de toujours CLAUDE PINEAULT aux guitares, au piano et à la voix, JEFF GRENIER à la basse et ses deux acolytes de scène, JEAN-FRANÇOIS DEMERS à la basse et à la voix, et, finalement, son grand ami PATRICE GOSSELIN à la guitare électrique et à la voix.

De toute évidence, on risque d’entendre parler d’Hugo Lapointe au cours de la prochaine année. Il s’en réjouit, heureux de retrouver, via les ondes radiophoniques et sur les scènes de partout au québec, son public qui attendait, impatient, la suite! Pour tout savoir, on consulte son tout nouveau site web, en ligne dès le 1er octobre 2013

Hugo Lapointe est porte-parole de La Maison Carignan de Trois-Rivières, un centre de thérapie aidant les gens dépendants à l’alcool ou aux drogues. Pour une troisième année consécutive, il organisera le spectacle-bénéfice du centre, le 19 octobre 2013, auquel participeront Marjo et Steve Veilleux ses invités spéciaux ainsi qu’un 3e invité surprise.